Al Akhareen

PALESTINE, SYRIE, MAROC
1 album(s)

Hip-Hop groove puissant et revendicatif – Prix des musiques d’ici 2021

Présentation du projet

OSLOOB et NAÏSSAM JALAL cultivent une voix profonde et poétique allié d’un groove sans faille, revendicatif et puissant.

 

Victoires du Jazz 2019, nominée aux Victoires du Jazz 2018, Artiste associée à l’Estran 2018-2020, »Coup de Cœur 2017″ de l’Académie Charles Cros, « 4 f » Télérama, « 4* » Jazz Mag, « Indispensable » Jazz News pour l’album « Almot Wala Almazala », Groupe Révélation 2017 de Citizen Jazz avec le quintet Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance.

 

Depuis plusieurs années, la flûtiste franco-syrienne NAÏSSAM JALAL dévoile un univers musical personnel et vibrant qui, tant sur le fond que sur la forme, redonne tout son sens au mot liberté. Dans une recherche et une curiosité sans cesse renouvelées, elle brille par sa virtuose capacité à tisser les liens entres différentes cultures musicales et différents champs esthétiques. L’engagement par et dans la musique, la traversée des frontières, telles sont les lignes directrices de ses multiples projets artistiques qui n’ont cessé de surprendre grâce à leur originalité, leur authenticité et leur qualité artistique.

 

La nouvelle formation AL AKHAREEN (« les autres » en arabe) qui l’associe au rappeur, chanteur, beatboxer et producteur palestinien OSLOOB est conçu comme « une réflexion sur l’altérité, un saut en avant vers un espace commun à construire, une déambulation insolente d’un côté et de l’autre des frontières imaginaires qui morcèlent la musique et le monde ».

 

« AL AKHAREEN, mais qui sont-ils ? Des hommes et des femmes bien réels ? Une peur ancestrale ? Une construction médiatique ? Une projection fantasmagorique ? Du voisin à l’étranger, du nouveau au migrant, l’autre est vaste mais il est différent.

 

Et nous autres, qui sommes-nous ? Osloob est né dans un camp de réfugiés au Liban, je suis fille d’immigrés syriens en France. Lui Palestinien là-bas, moi Arabe ici.

 

Ce que nous incarnons est lié à une histoire violente, à des guerres auxquelles nous n’avons pas participé mais dont nous subissons les conséquences. Nous avons dû faire face au rejet de sociétés qui, de différentes manières, refusent notre présence et notre existence en leur sein.

 

Chacun de nous, malgré nous, nous incarnons l’autre, l’étranger, l’ennemi.

Pédagogie

Groupe résident en France et disponible, à la demande, pour des concerts et pour des actions pédagogiques.

line-up

Duo, trio, sextet
Osloob
:
Voix, beatbox, machines, composition
Naïssam Jalal :
Flûte, nay, voix, composition
DJ Jukaz Lou :
Platines
Mehdi Chaïb  :
Saxophones, percussions
Viryane Say :
Basse
Clément Cliquet
:
Batterie


Presse

L’Humanité 

« Avec le CD Al Akhareen (l’Autre), Naïssam Jalal et Osloob signent un chef-d’œuvre, tressant hip-hop arabe et jazz oriental. La poésie d’Osloob est en totale osmose avec une musique d’un lyrisme parfois sombre, mais avant tout incandescent. Dans cet opus, même l’ombre est lumineuse, par les métaphores qu’il engendre… »

 

Jazz News

« Parfois dans un disque, un passage saisit sans crier gare. Ici, c’est la quatrième piste. Elle sui un morceau-titre grave, certes, mais qui peut laisser dans un état contemplatif. Et à l’interlude quarante seconde, un attentat. C’est dire que si Al Akhareen (« Les autres ») se présente comme une réflexion sur l’altérité, il plane sur ce disque réunissant la flûtiste franco-syrienne et le rappeur producteur palestinien un climat critique réclamant, encore et toujours un esprit de résistance (« Fight Back ») »

 

Radio Campus Tours 

« On se délecte ici de la rencontre entre la désormais incontournable flûtiste Franco-Syrienne Naïssam Jalal et le MC, beatboxer, producteur Palestinien Osloob. “Al Akhareen” (“Les Autres” en langue Arabe) est un projet où le cheminement introspectif inspiré par la douceur des plages jouées à la flûte vient croiser le flow souvent acéré et revendicatif du rap proposé par Osloob. L’inverse fonctionne aussi quand l’instrument de Naïssam Jalal semble prendre le rôle de MC et la voix du rappeur devenir un apport mélodique. L’altérité et la complémentarité sont bel et bien la colonne vertébrale de cette sortie et c’est une réussite incontestable. »

 

Middle East Eye 

« Al Akhareen laisse finalement une empreinte mélodique métissée : la marque d’un art fédérateur nécessaire pour résister à la violence individualiste du monde actuel. Un appel du cœur à regarder là-bas, cet endroit où le « tu » se substitue au « je » et les récits personnels renferment tous quelque chose d’universel. »

 

Geekzone

« Un duo formé du rappeur palestinien Osloob et de la flûtiste d’origine syrienne Naïssam Jallal. Ils composent à deux, et proposent une musique aux confins du jazz, de la musique orientale et du meilleur du hip-hop et de l’électro contemporain. Je vous conseille fortement leur premier album éponyme, que vous pouvez trouver dans toutes les bonnes crèmeries, comme Apple Music, Spotify ou Deezer. »

 

Les chroniques de Hiko 

« Accompagnée du rappeur, chanteur, beatboxer et producteur palestinien Osloob, la flûtiste parisienne d’origine syrienne Naïssam Jalal nous embarque dans son nouveau projet baptisé Al Akhareen (« les autres » en arabe). En quête de la pierre philosophale, la formation engagée nous offre une savante combinaison de grooves urbains, de jazz et de sonorités traditionnelles, brisant frontières et conventions à travers une esthétique inédite, façonnée à partir de mots et de notes, puis révélée grâce aux instruments, aux machines, aux flows mélodiques et rythmiques de chacune de ses voix… Le trait d’union singulier entre une musique parfois considérée comme élitiste et la culture hip-hop, plus populaire et ancrée dans le réel… »

Références

France : Fête de l'Humanité - Petite Halle de la Villette - Paris Hip Hop Festival - Festival Détours de Babel - l'Alimentation Générale - Mucem - CICP - Festival Paris Quartier d'été - La Dynamo de Banlieues Bleues - Maison de la Musique de Nanterre - Jazzebre - Studio de l'Ermitage - La Fraternelle - Jazzebre - Studio de l'Ermitage - La Fraternelle - Festival Rock the Kasbah - Institut du Monde Arabe - New Morning - Festival Hip Hop de Saint Denis - l'Alimentation Générale - Festival Détours de Babel - Festival de Saint Cloud - L'Hydrophone - Rio Loco Festival - Maison de la Musique de Nanterre  - La Flèche d'or - Scène Nationale Points Communs

 

Europe : AL Festival 2021 (Allemagne)

Projets

Sélections officielles Womex 2021 et Jazzahead! 2022
Victoire du Jazz et sélection officielle Jazzahead! en 2019
Des rituels de guérison imaginaires
Hip-Hop groove puissant et revendicatif - Prix des musiques d'ici 2021