FANFARAÏ

FRANCE - ALGÉRIE - MAROC 
3 album(s)

Brass band unique en son genre – Womex 2013 – Raï is not dead

Projets

Brass band Franco-Algérien émouvant et festif
Ovni du Raï cuivré au soleil d'Afrique du Nord

agenda

02
Mar
2023
Musée des Confluences
Lyon

bio

Des français de Bretagne, des algériens français, des français marocains, des français jazzeux de France qui se passionnent soudain pour le 6/8 maghrébin… Fanfaraï est sans aucun doute la fanfare la plus atypique et cosmopolite du Maghreb !

Sur scène ou dans la rue, lorsqu’elle déambule, Fanfaraï agite sa frénésie sonore, mêlant au raï, chaabi et autre gnawi, des cuivres jazzy, afro-cubains ou tziganes. Nourris par un sens poussé de l’improvisation, leur musique est également un subtil travail de réécriture du répertoire classique, une attention toute particulière accordée à la qualité des arrangements, et des compositions originales.

Ici, Nordistes et Sudistes se rejoignent en une traversée festive des rives de la Méditerranée, guidés par l’envie de partage et une énergie à toute épreuve. Du jamais vu, jamais entendu ! Une originalité qui ouvre les frontières bien au-delà des notions de territoire ou de nationalité, rassemblant autour de la musique des cultures divergentes. 

Enfanté en 2005 par la formation traditionnelle Ziyara, FANFARAÏ n’a cessé de se renouveler et de surprendre par ses constantes mutations artistiques. Avec 3 albums au compteur le groupe, unique en son genre au monde, tisse des liens inédits entre les cultures, les continents, la tradition et la création contemporaine.

Sur scène, les musiciens délivrent une performance sonore autant que visuelle ! Les chants habités trouvent un écho dans les chœurs des musiciens, les rythmiques traditionnelles d’Afrique du Nord donnent du relief aux envolées cuivrées balkaniques et les solos imprégnés d’un jazz presque « cinématographique » sont autant de voix qui expriment l’âme de FANFARAÏ.

Depuis 2008, la volonté de transmission du patrimoine et la capacité de FANFARAÏ à générer du lien social trouvent une continuité dans des actions pédagogiques à destination de tous les publics et menées avec divers partenaires (Festivals, écoles, conservatoires…). Cette implication auprès des praticiens amateurs a donné naissance en 2008 au 93 Super Raï Band sous la houlette du Festival Villes des Musiques du Monde.

Après avoir tourné dans plus de 26 pays, sur 3 continents, FANFARAÏ s’est attelé en 2018 à composer un nouvel album : « Raï is not dead », véritable vent de nouveauté sur la scène musicale actuelle.

Pour cet opus, hommage à Boutaïba Sghir, icône du Raï des années 70, FANFARAÏ a décidé de rassembler trois générations de musiciens de raï ayant marqué leurs époques en participant à la libération d’une parole et d’une créativité dans une Algérie ligotée par les rivalités internes, le conservatisme et l’extrémisme.

Pédagogie

Masterclasses et ateliers découverte des rythmes du Maghreb.

Line-up

Fanfaraï Big Band
Samir Inal :
Compositions, percussions, oud, chœur
Patrick Touvet :
Compositions,  trompette, bugle, chœur
Olivier Combrouze :
Compositions, saxs ténor et baryton
Vincent Théard :
Claviers
Mehdi Chaïb :
Saxophone soprano, alto, karkabu, chœur
Didier Colbrouze :
Basse, chœur
Abdelkader Tab :
Compositions, guembri, percus, chant lead.
Bouabdellah Khelifi :
Compositions, violon, chant lead
Hervé Le Bouche :
Compositions, batterie, percus.
Guillaume Rouillard :
Trompette, bugle
Antoine Giraud :
Trombone
Fanfaraï Street Band
8 musiciens :
Samir Inal :
Percussions trad.,  chœur
Patrick Touvet :
Trompette, bugle, chœur
Guillaume Rouillard :
Trompette, bugle
Abdelkader Tab :
Percussions trad., chœur
Olivier Combrouze :
Saxs. tenor, baryton, chœur
Hervé Le Bouche :
Percussions, chœur
Mehdi Chaïb :
Sax. soprano, percussions, chœur
Antoine Giraud :
Tuba

Presse

L’Humanité

« Fanfaraï a galvanisé l’an 2018 avec le CD Raï Is Not Dead, sélectionné par RFI Talent, et propulsant le raï vers les plus hautes sphères. »

 

RTBF – Le Monde est un village

« Le Raï existait avant la vague des Chebs et existera toujours. Les musiciens du Fanfaraï nous le prouvent avec ce disque, hommage particulier au Raï des anciens »

 

fRoots

« Fanfarai’s third release is a resurrection of 1970s rai when the music was emphatic, underground and despised by the status quo.  Arrangements are tight with tantalising quotes from other musical styles.  Exuberant, cosmopolitan, jazzy and hip, this disc is a celebration and confirmation of the communicative power and versatility of music. I bet live this band are a killer. Give yourself a treat and have a listen, you will absolutely find that rai is not dead. »

 

Jazz Mag

« Les notes jaillissent de partout dans un ordonnancement très étudié. (…) C’est bien la richesse, l’originalité de solides arrangements qui fait la différence. (…) Vocaux ou instrumentaux les contrechants apportent de la couleur. (…) Comme en surimpression les solos prolongent le côté jubilatoire, festif. L’effet rythmique porte un appel naturel à la danse. À franchement parler on se trouve un peu cons à rester scotchés ainsi sur son siège devant ce déferlement de temps qui se poussent les uns les autres, distanciation (anti) sociale et gestes barrières obligent… »

 

Jazz News

« un blues dynamique et enchanté retraçant l’histoire d’un raï critiqué. »

 

L’Express

« Si les trains n’ont pas très bien roulé en France ces dernières semaines, les voies du raï, elles, n’ont jamais semblé aussi dégagées. Et ouvertes aux destinations les plus étonnantes. […] Un joyeux bazar, donc, mais réglé avec une minutie d’horloger suisse. » note : 16/20 

 

Songlines

« Their third  album, which succeeds in fusing diverse musical genres. Comprising a typical rai framework, there is melhoun, a melismatic Andalucia-derived poetic song, and Gnawa, a North African ceremonial incantation and dance, both well-integrated into a jazz or Latin-jazz background with an occasional reggae admixture.
Their live performances, grounded in their background as agroupe de rue (street band) and enhanced by audience enthusiasm, is more spontaneous and visceral. »

 

Süddeutsche Zeitung

« Rai Is Not Dead » heißt das neue Album der Fanfarai Big Band. Ein Dutzend französische und nordafrikanische Musiker aus der Region Paris nehmen sich hier- neben einigen Neukompositionen – vor allem der Klassiker an und stellen sie in einen neuen Kontext: den Big Band Jazz… Die urafrikanische Kulturtechnik des Remix – hier beschert sie dem Rai eine neue Saison, mindestens. »

 

France Inter

« Bel équilibre que ce big band doit à l’alliance astucieuse de voix habitées, d’une section de cuivre efficace, d’instruments issus de multiples continents et d’une formation basse-clavier-batterie plus actuelle. »

 

Djolo

« Bon pour le dire vite et bien, Fanfaraï c’est riche, c’est bon, et c’est cool ! »

 

Télérama

« Ça dépote, ça danse, ça rigole : impossible de résister à ce concentré de bonnes vibrations. »

 

Zicazic

« Free raï ou jazz oriental, appelez leur musique comme bon vous semble, elle ne s’en offusquera pas tant elle est ouverte d’esprit ! »

 

Musicframes.nl

« Fanfaraï sounds intense, massive and compact and connects western funk and reggae with North African music. A way to bring brass band music throughout the Maghreb. »

 

Solar jazz world

« Fanfarai es una de las agrupaciones mas interesantes del world music surgidas en los ultimos anos y esto lo demuestran con esta gema musical que deberia ser estudiada por bandas que deseen fusionar generos. Tani logra crear un discurso que trasciende el espacio, tiempo y la imaginacion. »

Références

France : Jazz a Vienne – Jazz sous les pommiers 2011/2015 – Jazz au fil du Cher – Festival des Suds à Arles 2010/2013 – Festival des Hauts de Garonne – Festival Villes des Musiques du Monde – Hôtel de Ville de Paris – Salon du Livre de Paris – Musée du quai Branly – Alhambra  – Festival Musiques Métisses – Espace Senghor – Make a frick – 4 fois par an au Studio de l'Ermitage à Paris, notre 2ème maison – Institut du monde arabe – Opéra de Lyon

 

Europe : Fira Mediterrania de Manresa (Espagne) – Festival Tres Culturas (Espagne) – Festival Musica Popular Traditional Vilanova (Espagne) – Semana Grande de Bilbao (Espagne) – Bardentreffen (Allemagne) – Rhur International Festival (Allemagne) – Die nächte des ramadan Berlin (Allemagne) – Lisboa Mistura (Portugal) – Colours of Ostrava (République Tchèque)  Festival Glatt & Verkehrt (Autriche) – City Cultural Festival (Suède) – Ethnoport Festival (Pologne)  – Fête de la musique de Bruxelles (Belgique) – La Nuit africaine (Belgique) – Sélection officielle WOMEX 2013 (Pays de Galles) – Rich mix (Royaume-Uni) – Durham International Brass Festival 2010/2015 (Royaume-Uni) – Sziget Festival (Hongrie) – Time in Jazz (Italie) – Me You Zic Festival (Luxembourg) – Globus Festival (Pays Bas) – Forde Festival (Norvège) – Moods (Belgique) – Festival des 5 Continents (Suisse) – Masala festival (Allemagne)

 

Monde : Festival Mawazine 2010/2013 (Maroc) – Awaln’art Festival (Maroc) – Festival International de la Musique Diwane (Algérie) – Tournée des Instituts francais (Algérie) – Turquish tour 2015 (Istanbul, Ankara, Eskishehir, Gaziantep) – American tour 2015 (USA/Canada) : Montréal, Toronto, Pittsburgh, Boston, New York, Madison, Bloomington

BOOKING

Groupe résident en région parisienne et disponible, toute l'année, à la programmation et pour des actions pédagogiques (Ateliers et Master-classes)

 

Agent CANADA : Todd Jordan - PAQUIN ARTISTS AGENCY