DAVID AUBAILE TRIO

FRANCE - ALGÉRIE - CANADA
2 album(s)

« Trafiquants », nouvel album, le 26 janvier 2024. Foisonnant journal de bord dʼun explorateur et flibustier du son.


agenda

14
mars
2024
Concert de sortie de l'album Trafiquants
La Petite Halle - Parc de la Villette
25
mai
2024
Pavillons Jazz Festival
Pavillons-sous-bois

bio

Le David Aubaile Trio est un triangle équilatéral. David Aubaile, instigateur du projet et compositeur de cette musique, Chris Jennings et Karim Ziad jouent à armes égales ; et ces trois amis rompus à la scène et à la spontanéité, qui se côtoient et jouent ensemble depuis de nombreuses années, s’ingénient à se passer le relais du lead musical. 

 

Il y a peu, David Aubaile s’en est allé, à vélo, quelques semaines sur les routes de France, trainant derrière lui un piano droit portable. Il a ainsi donné, avec son compère conteur, des concerts dans les villages de France, offrant sa musique à qui voudrait l’entendre, s’invitant chez l’un ou chez l’autre, au gré des évidences. Ce périple en dit beaucoup sur cet artiste hors norme, qui décèle en la musique une dimension qui la dépasse, comme une sorte de lien possible entre les êtres.

 

Flûtiste et pianiste, Aubaile a grandi dans une famille de mélomanes et de voyageurs scientifiques. Il a suivi des études de musique, de droit aussi, et de japonais ancien… Autant dire qu’il est un homme curieux, une sorte d’original, un touche à tout brillant que seuls guident désir et curiosité. S’il a roulé sa bosse aux côtés de Brigitte Fontaine, Oumou Sangare, Ziggy Marley, Blick Bassy, Oxmo Puccino, Salif Keita, ou Julien Lourau (…), il a également, au fil des années produit de saisissantes créations personnelles (« Thinko », « Hima », « Dolce Ostinato »). Son monde musical ignore les frontières et il aime à se définir comme une sorte de « trafiquant » de musique, un « spécialiste de rien », qui ne maîtrise fondamentalement aucune tradition ou  folklore mais a eu la chance de sʼen imprégner in situ, lors de ses nombreux périples à travers le monde. La sève de ces musiques lui a été transmise au fil des rencontres, comme une tradition orale précieuse et naturelle qui librement circule dʼun artiste à l’autre. David Aubaile a fait de son environnement musical une sorte de folklore personnel et imaginaire, qui connecte les uns aux autres des mondes que l’on imaginait distants.

 

C’est dans cet espace inconnu que lʼon découvre « Trafiquants », un album joyeux et transgressif, le manifeste dʼun kleptomane musical généreux, et le foisonnant journal de bord dʼun explorateur, dʼun flibustier du son. L’ensemble des compositions originales qui le constituent est porté au plus haut par le contrebassiste canadien Chris Jennings et le batteur-chanteur- compositeur algérien Karim Ziad, eux-mêmes baroudeurs polyglottes. Aubaile a imaginé chacune de ces pièces comme autant de cartes postales dédiées à ceux qu’il nomme les « trafiquants » ; des poètes qui avancent de guingois, comme à rebours du temps, qui se nourrissent de tout et de rien, fabriquant ainsi de singulières richesses. Malgré la multiplicité de ses composantes, la complexité de ses métriques et la subtilité de ses structures, la musique de David Aubaile sʼoffre, limpide et accessible, parce quʼelle est délivrée avec une largesse et un talent qui la placent à la fois hors piste, et en plein au cœur de ce dont notre époque a tant besoin : une ode vivifiante et joyeuse à un monde sans barrières.

 

 

BIOGRAPHIES

 

David Aubaile – piano
Né d’une mère ethnobotaniste et d’un père ingénieur, tous deux ardents mélomanes, David Aubaile a grandi à Londres puis à Tolède pour finalement choisir Paris comme point d’ancrage. Un début dans l’existence qui le prédestinait aux voyages de toutes natures. Étudiant en droit et en japonais ancien, c’est à travers la musique que cet éternel curieux choisira d’exprimer un imaginaire hors norme. Poly-instrumentiste, compositeur, arrangeur et producteur, il navigue ainsi hors des frontières et voit la musique comme expérience de vie et de rencontres. Son goût pour l’aventure le conduit à collaborer avec des artistes d’univers aussi contrastés que Salif Keita, Sergent Garcia, Oxmo Puccino, Brigitte Fontaine, Ziggy Marley ou Tété. Mais aussi Khaled, Lokua Kanza, Arthur H, Calypso Rose, Hindi Zahra, Blick Bassy ou Julien Lourau…En parallèle, Il produit et défend sur scène ses propres créations (Dolce Ostinato, Hima), illustre des films documentaires, réalise des albums, a dirigé l’orchestre et les chanteurs sur les adaptations françaises de comédies musicales anglosaxones (Dirty Dancing, L’Histoire Originale sur Scène, Bodyguard, Le Musical) et enseigne au Centre d’Informations Musicales, le CIM, première école de jazz et musiques actuelles créée en France.

 

Chris Jennings – contrebasse
Né au Canada et installé à Paris depuis l’aube du XXI ème siècle, Chris Jennings est un citoyen du monde dont le talent, la curiosité et la gourmandise l’on conduit à des collaborations d’exception.Il travaille ainsi aux côtés du joueur de Oud et chanteur Dhafer Youssef (en compagnie de Tigran Hamasyan et Mark Guiliana) , il est aussi depuis de nombreuses années compagnon d’aventures du guitariste Nguyên Lê. Une conception totalement originale de l’instrument le place aujourd’hui au centre de formations majeures comme le trio du pianiste Joachim Kühn et celui de Gregory Privat. Également actif au sein du groupe de la saxophoniste Céline Bonacina, Jennings a produit huit albums en leader qui explorent, en compagnie de Mieko Miyazaki, Patrick Goraguer, Eric Schaefer et Hayden Chisholm, les musiques d’un monde à chaque fois réinventé.

 

Karim Ziad – batterie
Voyageur insatiable, Karim Ziad est batteur, chanteur, compositeur, arrangeur, chef d’orchestre,ou encore directeur artistique du « Festival Gnaoua et Musiques du Monde » d’Essaouira. Son approche musicale, nourrie à la source des musiques traditionnelles du Maghreb (il naît à Alger en 1966) explore les possibilités de rencontre entre le langage du jazz, la liberté de l’improvisation et les traditions populaires. Depuis son arrivée à Paris en 1989, ce personnage fascinant et charismatique, drôle et mystique, pratique une musique au-delà des frontières et s’abreuve de sources multiples pour dessiner de nouveaux chemins. Devenu un batteur incontournable, il a, entre autres, collaboré avec Safy Boutella, Cheb Mami, Khaled, ou encore Joe Zawinul, Bojan Z, Nguyen Lé, Vince Mendoza, le WDR big band, Sixun… Au fil de ces collaborations et de cinq albums remarquables en leader  (dont le magnifique Ifriqya chez Act Music) Karim Ziad a acquis un statut tout à fait à part: celui d’un artiste visionnaire, généreux et fédérateur que l’on aime à suivre dans se fulgurantes intuitions.

Line-up

David Aubaile - piano, composition

Chris Jennings - contrebasse

Karim Ziad - batterie


Presse

Rolling Stone Magazine

« Un album bourlingueur, à l’image de son instigateur et des deux complices qui l’accompagnent. C’est un trip piochant dans toutes les musiques, tous les folklores, toutes les cultures, et sur tous les tempos, pour refléter les images joyeuses et colorées d’un monde groovy, riche et complexe »

 

Jazzmag

« Décompositions déliées de la batterie, souplesse de la contrebasse, grooves, harmonies lumineuses et échappées virevoltantes du piano »

 

Télérama Sortir

« Les compositions semblent habitées par une énergie instinctive »

 

France Musique

« Superbe »

 

Jazz News Radiocampus

« Un emmêlement avisé, à la fois méditerranéen et européen. David Aubaile transforme le fond grâce aux langages rencontrés sur sa route »
« Que d’émotions, un disque de feeling »

 

RTBF
« Très appuyé, très énergique, très sûr de lui, une sorte de power trio »


France Bleu

« Un disque plutôt réussi, avec une belle rythmique »

Références

France : Sunset - Le nouveau Cap - Sunside - Baiser Salé

Europe : Fest Jazz Novi Sad (Serbie)

Monde : Tizmit (Maroc) - Opéra de Tunis (Tunisie)

BOOKING

Groupe résident en France et disponible, toute l’année, à la programmation.